Logo Force Ouvrière
Confédération Générale du Travail Force Ouvrière
141, avenue du Maine - 75680 PARIS CEDEX 14
Tél.: 01 40 52 82 00 - Fax.: 01 40 52 82 02
Union Départementale FO 71 - Saône-et-Loire

Maison des Syndicats
Place Carnot
BP 33
71002 - MACON CEDEX

Tél. : 03 85 38 15 55
Fax : 03 85 38 35 00









Imprimer Envoyer
Discours FORCE OUVRIÈRE 10 Septembre 2013

2800 manifestants en Saône et Loire, Chalon sur Saône : 1500, Mâcon : 500, Le Creusot : 350, Montceau : 300, Paray le Monial : 150

FORCE OUVRIÈRE tient à saluer tous les manifestants et tous les grévistes qui participent à la défense des retraites,

OUI vous êtes dans le vrai, dans le sens du progrès et de la justice sociale,

OUI vous avez raison de ne pas vous laisser abuser par le gouvernement et la CFDT qui dans la presse présentent cette contre réforme comme une réformette !

NON ce n’est pas une réformette, après 2003, 2010, et bien, 2013 en remet une couche : 43 années de cotisations.

C’est la continuation de la réforme Fillon, certains politiques qui manifestaient contre Fillon en 2010 manquent à l’appel.

Soyons clair ils poursuivent la politique de leurs prédécesseurs.

Pour FO, ce qui était intolérable sous SARKO l’est tout autant aujourd’hui.

Avec les mêmes arguments, avec la même soumission aux diktats de l’Europe.

Un seul chiffre qui peut permettre de bien comprendre aujourd’hui le problème des retraites comme celui de toutes les remises en cause par le gouvernement des acquis sociaux (Sécurité Sociale, allocations, code du travail, statut de la Fonction publique…)

Un seul chiffre : on nous dit qu’il manque 7 Milliards d’euros pour financer les retraites jusqu’en 2020, à voir, mais même si c’est vrai, entre nous que valent ces 7 Milliards par rapport aux 6 Milliards trouver en peu de temps par le gouvernement pour sauver la banque Dexia ?

Comment oser avancer l’argument du « travailler plus longtemps en corrélation avec l’augmentation de l’espérance de vie » ? On sait que la majorité des postulants à la retraite ne sont plus en activité les dernières années, le chômage des seniors ne cessant d’augmenter.

L’espérance de vie en bonne santé en réalité stagne et même diminue.

Parce que nous sommes des inconditionnels du progrès social,

parce que nous sommes des inconditionnels du progrès de la civilisation,

nous sommes pour vivre une retraite plus longue avec des montants de pension qui permettent de vivre et non de survivre.

Soyons clairs, le problème de financement des retraites, comme celui de la Sécu, n’est qu’un problème de choix politique.

Soit le gouvernement s’émancipe des diktats européens et s’engage à satisfaire les revendications urgentes et immédiates des salariés en matière d’Education, de Santé Publique, de protections sociales, de salaires….

Soit il continue de s’inscrire dans le cadre des traités européens et met en place avec le MEDEF l’ensemble des plans d’austérité contre l’ensemble des salariés de ce pays.

Mais pour ce faire, il nous faut dire la vérité, le gouvernement et le MEDEF ne peuvent arriver à leur fin, qu’en associant les syndicats à leur politique et décisions.

De là sa recherche d’un « compromis historique » sur l’ANI avec les supplétifs syndicaux CFDT, CFTC, CGC et UNSA.

A FORCE OUVRIERE, nous ne confondons pas les militants de ces organisations et leur direction.

Mais il nous faut être clairs entre nous. Aujourd’hui, il faut le dire, il s’est constitué un « axe de réaction CFDT, UNSA, CFTC, CGC », destiné à monter au créneau contre les revendications des salariés.

Mais symétriquement, s’est constitué un axe de résistance avec FO, la CGT, FSU et Solidaires pour contrecarrer les plans du patronat et du gouvernement.

Il nous faut le renforcer. C’est l’axe des revendications ouvrières contre l’austérité.

Mais le passé, en particulier en 2010, nous a confirmé que

si nous voulons cette fois gagner,

si nous voulons en finir avec l’austérité,

si nous voulons renouer avec le progrès social,

il faudra cette fois, faire jouer un réel rapport de force : en bloquant le pays !

Nous sommes chaque jour plus nombreux à penser qu’il faut bloquer le pays, et réaliser l’unité des organisations syndicales FO, CGT, FSU, Solidaire, sur ce point.

Vidéo de France 3 Bourgogne



  • Digg
  • Del.icio.us
  • Facebook
  • Google
  • Technorati
  • Live
  • MySpace
  • Scoopeo
  • Wikio
  • Furl
  • Reddit
  • Viadeo


Totale de visites pour cet article : 762

Union Départementale FO 71 - Saône-et-Loire

Maison des Syndicats
Place Carnot
BP 33
71002 - MACON CEDEX

Tél. : 03 85 38 15 55
Fax : 03 85 38 35 00