Meeting du 24 janvier 2013 "Solidatité contre l’austérité" avec FO

, par udfo71

Plus que jamais, combattre l’austérité en France comme en Europe devient une œuvre de salubrité sociale, économique et démocratique. Ce jeudi 24 janvier 2013 à la halle Freyssinet Paris-XIIIe, notre meeting national qui s’est tenu devant plus de 5000 militants a marqué la première étape de ce long combat...

Intervention des camarades européens :

– Anne Demelenne, Secrétaire générale de la FGTB (Belgique) ; – Candido Mendez Rodrigez, Secrétaire général de l’UGT (Espagne) ; – Georges Dassis, GSEE (Grèce).

Extrait des interventions de Jean Claude Mailly, Secrétaire Général de Force Ouvrière :

"L’austérité est suicidaire, socialement, économiquement et démocratiquement"

"Moi secrétaire général de FO, je combats l’austérité (...), moi secrétaire général de FO je pense qu’il appartient aux travailleurs et à leur organisations syndicales de combattre l’austérité par tous les moyens, y compris la grève quand il le faut"

"La flexibilité du travail c’est l’insécurité de l’emploi",

"N’en déplaise à M. Moscovici, ministre de l’Economie, qui en quelque sorte nous demande de ne rien dire, nous ne tairons pas"

"je veux bien avoir les mains dans le cambouis, mais pas dans le broyeur" En référence à Laurent Berger, numéro un de la CFDT qui après la signataire de l’accord, avait souligné avoir mis, lui, mis mains dans le cambouis.

"Contre tout espoir de changement, finalement on constate que le changement c’est lentement !".

"Les attentes fortes des salariés vont s’exprimer d’une manière ou d’une autre".

"Quand la cocotte bout, il faut que ça sorte"

"La grogne commence à monter".